Le Festival de la Zouz #3

Sur vos agendas :

Event Facebook

  • Cet évènement est passé

Le 8 juin, les zouz les plus cooles investissent pour la troisième fois à la folie !
S’il fallait encore le présenter, le Festival de la Zouz, c’est une grande réunion de meufs créatives, inspirées et inspirantes, qui dépoussièrent ensemble le concept du mini-market.
Pour l’occasion, on redécouvre les déesses antiques qui sommeillent en nous, en invitant Pauline Forte des Fils de Vénus et les De La Montagne.
Viens prendre ta revanche sur ta prof de latin en 4eB, et te déhancher au son de l’été. On va bien s’amuser !

A exposer

Lola Peugnet naquit en 1989 et grandit dans les vignes. Son enfance fut bercée par les artefacts fluos des années 90 et son adolescence, rythmée par les humeurs de sa mobylette. C’est à Nantes, Bruxelles et Biarritz, qu’elle aiguisa ses sens, en étudiant l’animation et les arts graphiques, puis en bossant pour une petite agence. Elle en profita pour monter des projets avec ses amis, pour ses amis.  Son temps fait, elle eut l’opportunité de s’installer à Paris. Depuis plus d’un an maintenant, elle traverse, fréquente, observe des milieux où les inconnus attisent en elle une passion pour les détails qui les rendent fiers. C’est l’apologie des Jen Michel et la dérision de tous ces autres qui n’assument pas l’être.
http://lolapeugnet.com/instagram

Touche à tout amoureuse d’images, de récup et d’expérimentation, Barbara Henri propose des collages ainsi que des fanzines créés à partir de sa banque de données d’images chinées au cours des années. Sortie d’école de mode, elle propose également des t-shirts so relax. Et on adore le style relax !
instagram

A penser

> atelier
Animatrice de prévention depuis 2010, Diane Saint-Réquier a créé le site Sexy SouciS sur lequel elle répond aux questions d’internautes sur les santés, sexualités et identités. Elle intervient auprès de publics adolescents en milieu scolaire et foyers de jeunes travailleurs mais aussi dans le cadre de la PJJ (protection judiciaire de la jeunesse) ou d’associations de jeunes concerné-e-s par le VIH.
http://www.sexysoucis.fr/facebook

A porter

Autodidacte, Bikini Pea dessine des personnages aux têtes rondes qui évoluent dans un univers pop, 60’s, rétro et rockandroll. Après avoir participé à plusieurs expositions, elle a créé la marque Bikini Pea et décliné ses dessins sur différents supports, elle fait également de la sérigraphie. Passionnée par les années 60 et le vintage, elle aime les choses qui ont une histoire, elle chine, elle fouille, elle récupère de vieux tissus pour ajouter une petite touche rétro à sa collection.
http://bikinipea.blogspot.fr/facebook

Die young, Stay Pretty, rock’n’Kitsch accessories for DIY lovers and the darings !
https://www.etsy.com/fr/shop/dieyoungboutiquefacebook

A seize ans, Katia voulait devenir détective privée ou joaillière. Dix ans plus tard elle a choisi la deuxième option en créant sa marque de bijoux My Queendom For…  Elle a tellement kiffé Le Festival de la Zouz, qu’on la retrouve pour cette 3ème édition ! Yeah. Ses bijoux sont créés avec soin et amour. Fétichiste de la résine, qu’elle manie comme par magie, elle n’hésite pas non plus à risquer les ampoules en montant entièrement à la main des chapelets détournés. Envie d’une bague ou d’une broche Alfred Hitchcok, Victor Newman – des Feux de l’amour -, Grand-mère Yeta – Une nounou d’enfer -, Frida Khalo, « Catin » ou encore Jésus Christ ? Pensez My Queendom For…
facebook

Scrunchie is back est une marque d’accessoires de tête née de la volonté d’habiller les cheveux des femmes avec des accessoires modes, modernes et assumés, en 3 gammes : des bandeaux, des nœuds et des chouchous (et bientôt des casquettes). Des seventies aux nineties, la marque s’inspire des icônes qui ont marqué ces époques où le mouvement de libération amène l’accessoire de tête au devant la scène, comme un moyen d’affirmer sa féminité et sa personnalité. Porter un accessoire Scrunchie is back, c’est une façon de revendiquer son style 🙂
www.scrunchie-is-back.cominstagram

A s’encrer

Féministe effrontée le jour et organisatrice de rave la night, Aleksandra sera là pour vous encrer des zouz à poil sur le corps. Mais pas que.
instagram

A feuilleter

Jessica Rispal est la créatrice du magazine Le Bateau et de la maison d’édition Les Crocs Électriques.

Le Bateau est une revue d’art libre autour du corps et des sexualités créée en 2015. Il rassemble un équipage fixe et de nombreux auteurs, dessinateurs et photographes de tous horizons. Chaque numéro possède un thème donnant un point de départ à la créativité de chaque contributeur. Vous n’y trouverez pas de publicité car il y en a bien assez ailleurs pour vous inciter à consommer. Le Bateau est un trimestriel, imprimé sur un papier de qualité, en couleurs, en français et en anglais.
facebook

> Performance-action éditoriale à dose électrique.
Images dessins, images photographiques, images contemporaines, images brutes, textes fictions, textes crachés, textes graffitis, Les Crocs Électriques publient des livres en couleurs, en noir et blanc, à la cadence d’une morsure qui ne lâche plus.
facebook

Les Éditions des Femmes d’à côté présentent le Deuxième Texte un ouvrage où, en trente histoires, les personnages féminins secondaires reprennent leur destin en main. Le Deuxième Texte revisite de grandes œuvres de la littérature, de l’art et de la pop culture, et (re)met en lumière ces femmes de l’ombre. Trente contributions – textes, images, photos, BD – autour d’une même évidence : les héroïnes, ce sont elles.

A écouter

> Dj set
De La Montagne est un groupe de musique indie-pop aux couleurs electro, R’N’B et rock, résidant à Paris. La productrice Camille Bouvot-Duval, passée par la Red Bull Music Academy en 2013, amoureuse des riffs entêtants de « guitares africaines », et des synthétiseurs low fi, s’est associée à Alto Clark (Alpage Records), musicien appliqué et adepte d’expérimentations électroniques complexes. De cette rencontre naissent des chansons sauvages, aux structures parfois insaisissables, à l’énergie toujours débordante, où la joie tonitruante des mélodies se heurte aux paroles perplexes dans un ressac de fond de falaise.
Pour l’occasion, un prix de la zouz d’honneur sera décerné à Alto Clark !
soudcloud

Élevée à l’air vicié des clubs suintant, Pauline Forte s’est taillée en cinq ans d’activisme au sein des Fils de Vénus la réputation de pile nucléaire. Infatigable, toujours prompte à jongler entre savates techno sous EPO, séquences rêveuses et wriggles audacieux, la parisienne sait prendre le dessus sur un dancefloor comme personne, entre dents cassées et caresses hypnotiques.
soundcloud

Non seulement elle créé des trucs cools, mais Bikini Pea sera là aussi pour t’ambiancer en début de soirée. ALLEZ !
mixcloud

Nadia Ahmane est adepte des blind test et de Buffy contre les vampires. Elle nous prépare, pour ce Festival de la Zouz #3, un warm up bitchy-geeko-chic. Woop Woop Woop !