Disco Club – inauguration !

Chloé
(Kill the Dj)
Maxime Iko
(Bal Con, Cockorico)
Aubry
(Sale!, Pardonnez-Nous)

Sur vos agendas :

Event Facebook

  • Cet évènement est passé

Évènement Navigation

A La Folie lance son Disco Club, un rendez-vous dominical célébrant la culture queer, underground et le dialogue des publics pour un moment d’extravagance !
Un club au 1er étage d’A La Folie, c’est quoi ?
C’est un nouveau booth, des bars, un dancefloor, une terrasse aménagée…
L’intérieur sera habillé avec les codes visuels du disco bien évidemment !
La house et la disco seront les parfaits compagnons de vos dimanches tout l’été. Une nouvelle porte de à la folie s’ouvre à 16h et se referme à 02h !
On ne vous dit pas tout… rendez vous le 23 avril pour en savoir plus…
Nous serons en compagnie pour cette première édition de Chloé, Maxime Iko et Aubry !

Chloé est l’une des figures de la musique électronique française, une artiste complète à l’esthétique hors norme qui ayant su développer un son unique, qui la distingue au sein la scène actuelle. Découverte sur la scène club parisienne des années 90, elle sort ensuite deux albums sur Kill The Dj et signe des remixes pour des artistes comme Alain Chamfort ou Troy Pierce. Chloé officie au Rex club depuis de nombreuses années en tant que résidente et c’est tout naturellement dans cette antre qu’elle organise ses soirées Lumière Noire. Elle a joué dans les clubs les plus prestigieux mais aussi dans des institutions artistiques d’Europe comme le Centre Pompidou. Chloé a également travaillé avec l’Ircam à la création d’une pièce sonore interactive présentée dans le cadre de la Fête de la Musique ou de Nuit Blanche.

Maxime Iko est un dj et producteur autodidacte. D’abord clubber passionné et fasciné par la musique, il commence à mixer en 2008 aux Bains Douches aux côtés de Dj Wild. En 2011, il vient à la production et il signe sur le label de Steve Lawler, Viva Music, pour son premier maxi « Voiture Pullman ». Sa musique est influencée par sa culture gothique, cinématographique et gay. Voix détonnées, synthés atmosphériques, claps qui claquent, basses funks, avec groove et sensualité. Maxime Iko a également créé avec Stefan Beutter les soirées « Cockorico » puis en 2014 « Le Bal Con ». En 2013 il continue la production et sort son maxi M.O.T.H.E.R sur le label Days of Being Wild chargé par Chloé, Ewan Pearson, Jimmy Edgar, Daniel Avery et d’autres.

Depuis le temps qu’il dévale les dancefloors petits et grands, Aubry a écumé toutes les diversités de paysage nocturne. Il co-fonde la soirée « Sale! » au succès remarqué autant par les assidus du clubbing que par la presse. Intellectuel de la musique électronique, Aubry expérimente la liberté musicale maximum par des sets prônant une house sombre et sexy. Il est enfin résident Noctua, crew à l’intégrité musicale qui n’est plus à démontrer. Joignant ses forces à Noctua et Dis’Collection, il fonde le collectif Pardonnez-nous.